Justine BARROY, orthoptiste, vous accueille à Monpazier en Dordogne et proche du Lot-et-Garonne dans son cabinet d'orthoptie.

Le cabinet est aussi centre de télé-ophtalmologie Téméoo. Dans le cadre d'un protocole de collaboration entre ophtalmologistes et orthoptistes, l'orthoptiste est habilité à donner des examens transmis à un ophtalmologiste "lecteur". Ce dernier délivre ensuite les prescriptions médicales. Vous pouvez donc venir au cabinet pour une ordonnance de lunettes ou pour d'autres examens ophtalmologiques comme le dépistage de la rétinopathie diabétique ou la prise de la tension oculaire.

Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne. En cas de difficultés, merci de m'envoyer un SMS ou un email avec vos coordonnées. Vous serez recontactés dans les plus brefs délais.

Contact

téléphone : 06.44.36.72.07

par mail : barroy.orthoptiste@gmail.com

Le Cabinet à Monpazier

Le cabinet se situe à :

19 rue Transversale

24 540 Monpazier

L'Orthoptiste

Justine BARROY, orthoptiste, exerce à Monpazier en Dordogne et proche du Lot-et-Garonne dans son cabinet d'orthoptie, centre de télé ophtalmologie.

Justine Barroy

" D'abord opticienne et optométriste je suis devenue orthoptiste après une reconversion professionnelle. J'exerce en libéral dans mon cabinet à Monpazier en Dordogne pour de la rééducation ainsi que de la télé-ophtalmologie. "

Centre Téméoo (Télé-Ophtalmologie)

Téméoo est une plateforme web de télémédecine dédiée aux orthoptistes et aux ophtalmologistes. L'ophtalmologiste n'est pas sur place. La consultation est assurée par l'orthoptiste diplômée d’État, avant vérification à distance par l'ophtalmologiste référent qui rédige la prescription médicale.

Le renouvellement de lunettes par l'orthoptiste

Vous pouvez obtenir une ordonnance pour vos lunettes en passant par votre orthoptiste.

Dépistage de la rétinopathie diabétique (Rétinophoto)

Le dépistage s'adresse aux patients n'ayant pas développé de rétinopathie diabétique connue. Il est préconisé pour tous les patients diabétique (peu importe le type de diabète développé) de moins de 70 ans.

L'examen dure en moyenne 15 minutes (cliché du fond d'oeil sans dilatation). Le patient devra présenter obligatoirement une ordonnance mentionnant "dépistage de la rétinographie diabétique (=RD) par rétinographie non mydriatique couleur"

Cabinet d'Orthoptie

L'orthoptiste apporte des soins à des patients de tout âge, du nourrisson à la personne âgée.

Le bilan orthoptique

L’orthoptiste est un clinicien, il évalue les déviations oculaires, l’acuité visuelle, la motricité oculaire (poursuite, saccades, fixation, PPC), la discrimination visuelle, la mémoire visuelle et séquentielle, les stratégies visuelles, les capacités à dissocier les figures d’un fond, les relations visuospatiales...

Le bilan orthoptique est réalisé en fonction des plaintes formulées par le patient et de ses antécédents. Il est composé de tests standardisés permettant de recueillir des données tant quantitatives que qualitatives sur son développement et son fonctionnement visuels.

L’étape du bilan est nécessaire à l’orthoptiste afin de porter un diagnostic et d'identifier les difficultés qui feront l’objet des axes de travail, mais aussi les points forts sur lesquels s’appuyer pour proposer un accompagnement rééducatif/thérapeutique adapté au patient.

Les séances de rééducation

La pratique orthoptique intervient sur des aspects tant moteurs, que cognitifs, voire neurovisuels. De fait, les séances, à visée rééducative et thérapeutique, peuvent prendre des formes diversifiées.

Rééducation des amplitudes de fusion (Convergence et Divergence)

Les patients souffrant de fatigue visuelle, maux de tête, vertiges, vision double intermittente, vision floue... (et si la cause des symptômes entre dans le champ d'action de l'orthoptiste) pourront voir leurs symptômes s'atténuer aux files d'une rééducation portant sur les amplitudes de fusion. Plusieurs outils sont utilisés pour permettre au patient de récupérer une vision confortable.

  • Barre de prisme
  • Stéréogramme
  • Logiciel HTS

Suivi d'amblyopie

Les jeunes patients (3 à 12 ans) atteints d'une amblyopie ("un oeil paresseux par rapport à l'autre") doivent être pris en charge le plus tôt possible pour qu'ils puissent développer une vision équilibrée entre les deux yeux. A chaque séance, l’acuité visuelle est évaluée en monoculaire et binoculaire afin de quantifier les progrès visuels obtenus grâce au traitement par occlusion.

Le patient devra porter un pansement sur son meilleur œil  pendant la durée du traitement.

Rééducation neurovisuelle dans le cadre de trouble de l'apprentissage

Les patients atteints d'un trouble de l'apprentissage (si la cause de leurs symptômes entre dans le champ d'action de l'orthoptiste) pourront voir leurs symptômes s'atténuer au fil d'une rééducation neurovisuelle. Il est primordial qu’un contrôle de la vision ait été effectué récemment afin d’écarter tout trouble de la réfraction. La rééducation orthoptique ne peut démarrer qu'après ce contrôle.

Nous utilisons diverses formes de supports : des jeux de société ou des supports papier ciblés en fonction des symptômes (des exercices ludiques et renouvelés d'une séance à l'autre permettent de maintenir l'intérêt des jeunes enfants).

Les séances permettent de travailler :

  • Les stratégies visuelles
  • Les saccades visuelles (piquage, pointage)
  • L’orientation visuo-spatiale et la capacité de visuo-construction
  • La mémoire séquentielle et la mémoire visuelle
  • L’attention et la concentration.